Retour à la page d'accueil

Manfred Overmann
 
Le Gone du Chaâba*


 
 

Présentation du film

Didaktisch-Methodische Überlegungen

Activités avant le visionnement

Activités pendant le visionnement

Activités après le visionnement
 
 





"Je m'appelle Omar, j'ai neuf ans. Je suis né dans un grand hôpital en France.

                       Je suis Français!" 

 
Présentation du Film 
 

 La Fiche  Technique 

Le  Résumé

Les Personnages

Le Réalisateur


 
 
 

La Fiche Technique

 
 

Réalisation:   Christoph Ruggia

Scénario:      Christoph Ruggia, d'après le roman d'Azouz BEGAG, Le Gone du Chaâba 

Durée:          105 mn

©:                Vertigo Productions 1997

Genre:          Comédie dramatique

Acteurs:        Bouzid Negnoug (Omar)

                    Nabil Ghalem (Hacène)

                    Galamelah Laggra (Farid)

                    Mohamed Fellag (Bouzid)

                    François Morel (M. Grand)

Musique:       Safy Boutella

Sous-titres:  français (pour les dialogues en arabe)

Age cible:      à partir de 15/16 ans

Niveau linguistique: à partir de 4 ans de français
 
 

Le Gone du Chaâba, le premier long-métrage de Christophe Ruggia, nous plonge au coeur d'un petit bidonville de la banlieue lyonnaise. Le film décrit la vie des enfants nés en France après la première vague des travailleurs algériens à travers le regard d'un enfant de neuf ans avec ses joies et ses peines. Malgré les conditions de vie défavorisées, les problèmes des gens ne sont jamais montrés de façon à nous apitoyer. C'est plutôt un film drôle, sensible et extrêmement humain qui donne un message de joie et d'espoir et qui est en même temps l'occasion de discuter sur quelques sujets d'actualité comme la misère, les problèmes de l'intégrations des générations futurs et les bienfaits de l'éducation et de l'école. Le Gone du Chaâba est und adaption du roman autobiographique d'Azouz Begag.
 
 
 



Le Résumé

 
 

L'histoire « Le gone du Chaâba » commence en 1965, trois ans après l'indépendance de l'Algérie. Omar, agé de neuf ans et né en France, est le protagoniste touchant du filme et lui donne son authenticité. Avec ses parents, des immigrés d'Algérie, ses frères et ses soeurs et une vingtaine d'autres familles immigrées algériennes, il habite auprès de la banlieue lyonnaise, dans un petit bidonville, appelé le « Chaâba ». Le Chaâba, ce petit bout de terrain n'est que des baraques en planches et en tôles ondulées qui entourent la maison du père d'Omar. La plupart des familles se sont enfuites de la pauvreté et de la guerre pour trouver en France la prospérité et la liberté.

Au Chaâba, la vie suit les règles et le rythme que les adultes ont connus dans leur pays d'origine : les familles se respectent et sont solidaires, les femmes bavardent et se battent pour l'eau autour de la pompe manuelle, les pères boivent leur café le soir après le travail et les « gones » (les gamins dans le patois lyonnais) courent avec les copains dans les champs aux alentours et font des bêtises.

Mais la vie au Chaâba a aussi des couleurs de misère. Il n'y a ni électricité, ni eau courante ni canalisation et les rues sont pleines de boue.

Les parents d'Omar, qui sont tous les deux analphabètes accordent beaucoup d'importance à la réussite scolaire de leur fils car elle est la clé de l'intégration des générations futures.

Bouzid, le père d'Omar, un simple travailleur dans les chantiers, encourage son fils à réussir dans la vie, à être meilleur que les Francais. Il est très fier de son fils préféré et lui offre des livres à toute occasion.

Moustaf par contre, le frère aîné d'Azouz sait ni lire ni écrire. 

C'est comme Moustaf, qui est l'exemple d'une intégration difficile, que se sentent aussi la plupart des habitants du Chaâba suite aux multiples causes : l'absence de confrontation avec la société française, l'ignorance de la langue française et des prejugés importés déjà de l'Algérie et surtout, une manque de confiance en eux -mêmes.

Aux abords du bidonville se trouve une décharge où les enfants attendent l'arrivée des camions-poubelles en espérant d'y trouver des choses  utiles. C'est là qu'un jour, Omar trouve un dictionnaire de français. Ce dictionnaire le passionne et lui ouvre les portes de la culture française qu'il découvre et s'approprie. Même son professeur voit en lui la chance d'une bonne intégration à la société française et l'encourage à bien travailler pour l'école. 

Mais son intelligence et son désir de savoir attirent la jalousie de ses camarades arabes de classe qui ne sont pas aussi favorisés qu'Azouz et qui sont persuadés que le fait d'être parmis les derniers est une preuve d'appartenance à une certaine ethnie : les Arabes.Par conséquence, ils l'isolent et l'insultent de ne pas être un vrai arabe, plutôt un traître de sa propre culture.

Omar, par contre, se sent déchiré entre la culture arabe et la culture française car les Français le considèrent comme un Arabe et les Algériens voient en lui un Français.

Même Hacène, son cousin et meilleur ami en même temps avec lequel Omar partageait tous ses secrets et son temps ne le comprend plus. Il devient de plus en plus jaloux et se détourne de lui.

Tous les conflits s'intensifient et éclatent le jour, où la police vient au Chaâba pour mettre fin au travail de Said, le père de Hacène, qui entretient une boucherie clandestine pour gagner sa vie. Bouzid, qui a toujours prévu cette catastrophe et qui n'a jamais cessé à mettre son frère Said en garde contre les conséquences, l'expulse du Chaâba avec toute sa famille.

Dès ce jour, rien n'est comme avant : les gens se disputent et peu à peu, toutes les familles quittent le Chaâba pour s'installer dans les cités lyonnaises. Malgré la répugnance de Bouzid pour un tel déménagement, la famille d'Azouz est la dernière à s'en aller.
 
 
 



Les Personnages

 
 

Omar - Il est le protagoniste et le vrai héro du film. Omar a neuf ans et est Français.

           Il se sent déchiré entre la culture française et la culture algérienne. C'est 

           pourquoi il se réfugie dans la lecture pour être le meilleur dans l'école et pour 

           s'approprier la culture française. L'enfance d'Omar 

         est aussi celle de l'auteur du livre (Azouz Begag) 

           qui est aujourd'hui un écrivain célèbre.
 
 

Les Parents - Bouzid, le père d'Omar incarne la figure d'autorité: il est chef et 

                           propriétaire du Chaâba et les habitants le respectent beaucoup. C'est lui

                    qui a proposé à sa famille et à ses amis algériens de venir vivre au

                    Chaâba. Bouzid ne sait ni lire ni écrire et doit travailler péniblement 

                    sur les chantiers pour nourrir sa famille. C'est pourquoi il encourage son 

                    fils à travailler pour l'école et á réussir dans la vie.

                    Messaouda, la mère d'Omar, joue plustôt un rôle secondaire, mais elle

                    est toujours là pour consoler son fils. 
 
 

Farid - Le frère aîné d'Omar est la brebis galeuse de la famille. Il est aussi analphabète.

             Farid pense d'être moins doué que son frère et de ne pas réussir à s'intégrer 

           en France parce qu'il est né en Algérie et posséde la nationnalité algérienne.
 
 

Zohra - La soeur aînée de la famille est un modèle pour Omar. Elle appelle les enfants

            pour aller à l'école, sait lire, écrire et compter, aide 

            sa mère à la maison et lit le journal à son père. Elle

            est tiraillée entre la culture francaise et arabe, mais

            aussi entre les mondes adulte et enfant. 
 
 

Hacène - Hacène vit aussi au Chaâba. Il est le cousin et meilleur ami d'Omar. 

              Malheureusement, il n'est pas aussi intelligent et fort qu'Omar. Il deviendra 

              délinquant.
 
 
 



Le Réalisateur

 
 

Christophe Ruggia sur Le Gone du Chaâba:

"C'est un film que j'ai fait pour les enfants. Quand je l'ai fait, j'ai pensé aux 8-12 ans, moment décisif pour la lecture de l'écriture."







Né en 1965 à Rueil Malmaison (près de Paris), Christophe Ruggia a grandi à Marseille entre une mère bretonne et un père pied-noir, qui était un grand voyageur. A l'âge de sept ans,  Ruggia a déjà vécu au Maroc, au Canada, en Angleterre, en Allemagne et en Australie. Un an plus tard, son père a mort accidentiellement à Alger.  Christophe Ruggia

Dans son travail cinématographique, Ruggia se consacre surtout aux jeunes et à leurs problèmes. 

En 1993, Ruggia a été distingué par la fondation Marcel Bleustein-Blanchet. Ses films les plus connus sont: L'Enfance égarée (1993), Le Gone du Chaâba (1997) et Les Diables (2001). 

 



 

Didaktisch-Methodische Überlegungen



Rahmeninformationen

Lernziele

Didaktischer Kommentar / Mediendidaktische Analyse

 
 

 Der Film "Le Gone du Chaâba" von Christophe Ruggia gewährt den SchülerInnen nicht nur einen humorvollen, realistischen Einblick in die Lebenswirklichkeit algerischer Einwanderer Mitte der sechziger Jahre, sondern liefert gleichzeitig  kreative und sprachproduktive Einsatzmöglichkeiten für die Unterrichtspraxis. Die Vorschläge für eine Behandlung des Films im Unterricht sind in drei Phasen unterteilt: "Activités avant, pendant und après le visionnement". Neben der inhaltlichen Auseinandersetzung mit dem Film liegt der Schwerpunkt insbesondere auf der spontanen Äußerung von Eindrücken, der hiermit verbundenen Erweiterung der Sprachkompetez, der Verbesserung des Hörverstehens sowie auf der schriftlichen Ausarbeitung  einiger Aufgabenstellungen. 
 
 
 



Rahmeninformationen

 
 

Thema der Unterrichtseinheit: Christophe Ruggia "Le Gone du Chaâba" d'après le roman d'Azur Begag

Fach: Französisch

Zielgruppe: Oberstufe

Zeitraum: je nach Schülerniveau und Intensität der Stoffbehandlung 8-10 Unterrichtsstunden

Technische Voraussetzungen: Videogerät, PCs mit Internetanschluss
 



Lernziele

        Die SchülerInnen sollen:
 
sich mit einem authentischen, französischsprachigen Medium in Form des Films "Le Gone du Chaâba" auseinandersetzen.
das Internet als aktuelle Recherchemöglichkeit kennen und sinnvoll einsetzen lernen.
einen realistischen, dennoch witzigen Einblick in die Alltagsprobleme arabischer Immigrantenkinder der sechziger Jahre in Frankreich erhalten.
einen Überblick über das wichtigste, themenbezogene Vokabular (étranger, immigration, pauvreté...) gewinnen.
die Aufgaben je nach Anweisung in Einzel-, Partner- und Gruppenarbeit lösen und ihre Ergebnisse vor der Klasse präsentieren.
ihre mündlichen und schriftlichen Sprachkompetenzen sowie ihr Hörverstehen verbessern. 


Didaktischer Kommentar / Mediandidaktische Analyse

Um eine Fremdsprache richtig zu erlernen, sollten die SchülerInnen so oft wie möglich mit ihr in Berührung kommen und das möglichst in authentischen Situationen.  Da sich der Kontakt mit der französischen Sprache, von seltenen Schüleraustauschen einmal abgesehen,  in der Regel  nur auf speziell für die SchülerInnen konzipiertes "Schulbuchmaterial" beschränkt, geht ihnen die Lust am Sprachenlernen jedoch  schnell verloren. Hier liegt es darum bei der Lehrkraft, so oft wie möglich authentische Sprechanlässe und Sprachsituationen in den Unterricht zu integrieren, um die Lernenden erneut zu motivieren und ihnen insbesondere die Notwendigkeit und den Realitätsbezug der zu erlernenden Fremdsprache bewusst zu machen. 

Der Einsatz original französischsprachiger Medien im modernen Fremdsprachenunterricht wird dieser Forderung gerecht und bietet den SchülerInnen zudem durch die Veränderung der traditionellen Lernsituation eine willkommene Abwechslung.  Das Medium Film hat insbesondere den Vorteil, dass sich die Lernenden für sie schwer verständliches bzw. unbekanntes Sprachmaterial durch die  Bildsprache erschließen können und dass durch die verschiedenen Reize (visuell, auditiv) ein ganzheitlicher Lernprozess in Gang gesetzt wird. 

Um jedoch zu verhindern, dass es zu einer "Reizüberflutung" kommt und die Lernenden sich durch die Vielzahl an neugewonnenen, fremdsprachlichen Informationen nicht überfordert fühlen, sollte die Lehrkraft bereits vor der Vorführung des Films eine gründliche, inhaltliche Vorarbeit betreiben, um die SchülerInnen zu entlasten und die Kluft zwischen Fremdsprachenlerner und authentischem Film zu überbrücken. Auch sollte bei der Präsentation des Films bzw. bei seiner anschließenden Besprechung der Schwerpunkt nicht immer auf neues, fremdsprachiges Vokabular und somit auf den schwierigsten Teil der Nachricht gelegt werden, sondern auf andere Bedeutungsträger, die es dem Lernenden ermöglichen, einen ganzheitlichen Zusammenhang herzustellen und hierdurch ein besseres Gesamtverständnis zu erzielen.

Als zusätzliches Medium soll außerdem das Internet mit eingebunden werden, mit dem die Schüler eigenständige, themenbezogene Recherchen durchführen sollen.

Der Film "Le Gone du Chaâba" von Christophe Ruggia ist nicht nur humorvoll, spannend und zugleich für nahezu alle Altersstufen geeignet, sondern spricht gleichzeitig ein viel diskutiertes, aktuelles Thema an (Integration, Ausländerproblematik, Armut etc.), an das sich im Anschluss an den Film im Sinne des interkulturellen Lernens anknüpfen lässt. 



Activités Avant le Visionnement


Sensibilisation au sujet du film et au cinéma

Remu-méninges sur le thème "immigrés"

Introduction du film par l'image - analyse du titre

Recherche internet



Sensibilation des élèves au sujet du film et du cinéma


 

 
Quand est-ce que vous êtes allé pour la dernière fois au cinéma?
Quel film est-ce que vous avez vu?
Est-ce que vous pouvez nous en raconter un peu?
Est-ce que le film vous a plu? Pourquoi? Pourquoi pas?
Quel est votre film préféré?
Est-ce que vous allez souvent au cinéma? Pourquoi? Pourquoi pas?
Est-ce que vous avez déjà vu un film français (en langue française)?                     Lequel?
Est-ce que vous connaissez des acteurs français? Lequels?



Remue-méninges sur le thème "immigrés" en France"

Le professeur montre l'image suivante aux élèves:
 


 

 
Regardez bien l'image. Qu'est-ce qui vous frappe?
Décrivez ce que vous voyez! (les gens, leurs vêtements, ce qu'ils font, comment ils vivent etc.)
Que pensez-vous: Dans quel pays est-ce que cette scène se déroule? Faites plusieurs hypothèses. Justifiez votre réponse.
Que pensez-vous: Est-ce qu'il y a en Europe des gens qui doivent vivre dans une telle pauvreté?
Regardez bien les gens. Est-ce que ce sont des Français? Pourquoi? Pourquoi pas?
A quoi est-ce que vous fait penser le mot "immigré"? Faites un remue-méninges sur le thème, travaillez avec votre voisin et présentez votre résultat en plénum.
Connaissez-vous des immigrés en France? De quels pays sont-ils originaires?
Énumerez quelques idées sur l'immigration et le racisme.

 



Introduction du film par l'image - Analyse du titre




 
 

Observez les couvertures du livre et les affiches du film et les couvertures du livre et comparez-les!
 

 
Où est-ce que la scène se déroule? Faites plusieurs hypothèses.
Décrivez les personnages (nombre, âge, vêtements etc.) et ce qu'ils font (qui, quoi, où)
Analyse du titre: Faites une recherche en classe sur "gone" et "chaâba", puis émettez des hypothèses sur le lieu, les personnages et le contenu du film/roman
Quels sont les points communs entre les photos?
Quelle photo est-ce que vous préférez? Pourquoi?
Parmis ces photos, il y a deux affiches du film et deux couvertures du livre. Lequelles? Justifiez votre réponse.
Qui est Azouz Begag, qui est Christophe Ruggia? 



Recherche internet

Faites une recherche internet sur le film "Le Gone du Chaâba" de Christophe Ruggia en utilisant différents moteurs de recherche  et présentez vos résultats en plénum. Essayez de répondre aux questions suivantes:

 
Faites une recherche sur le réalisateur du film et cherchez d'autres films de Christophe Ruggia.
Quand est-ce que le film est sorti en France?
Quels sont les acteurs?
Faites une recherche détaillée sur un acteur de votre choix et dressez un petit portrait.
Le film a obtenu plusieurs prix. Nommez-en au moins un.
Faites une recherche sur l'auteur du roman, Azouz Begag. Est-ce que le roman est autobiographique?
Faites une recherche sur le "cinéma beur". 
Faites une petite recherche sur les pieds-noirs.
Retracez les événements de la guerre d'Algérie. (cf. Dossier de textes sur la guerre d'Algérie)


 

 
 

Activités pendant le visionnement







Omar et son cousin Hacène
 
 

Spécialisation des élèves:


Chaque élève doit se spécialiser dans un domaine et l'exploiter pendant le visionnement du film (par exemple un personnage, la vie au Chaâba, l'école, la religion, l'utilisation de la langue, le décor...). Cette spécialisation sert à ne pas surmener les apprenants, leur donne confiance en eux-mêmes et les aide à se concentrer sur le film.

Questions:

Avant le visionnement, le professeur distribue une liste avec des questions se référant au contenu du film pour aider les élèves à mieux comprendre l'histoire  et à se consacrer aux sujets les plus importants. 
 
 
Dans quelles conditions est-ce que les habitants du Chaâba  vivent? Comment est-ce qu'ils gagnent leur vie?
Décrivez le bidonville à Lyon.
Dressez le portrait d'Omar, le protagoniste du film. 
Décrivez la relation entre Omar et son père Bouzid. Quelle influence est-ce que Bouzid a sur son fils?
Comparez le caractère et le zèle d'Omar avec celui de ses amis et de son frère. En quoi Omar se distingue-t-il des autres enfants?
Dressez le portrait de Farid, le frère aîné d'Omar.
Dressez le portrait de Zohra, la soeur aînée d'Omar.
Dressez le portrait de Bouzid, le père d'Omar.
Dressez le portrait d'Hacène, le cousin et meilleur ami d'Omar.
Dressez le portrait du professeur d'école.
Décrivez ce qui se passe à l'école.
Décrivez la vie à la maision.
Que font les enfants pendant leur temps libre?
Relevez les scènes qui montrent l'importance du livre et de la lecture.
Notez les scènes et idées se référant à la religion.
Au Chaâba on utilise plusieurs langues: Notez  des expressions et phrases de la langue parlée. Quels est la langue des adultes entre eux, des enfants entre eux? Comment Omar parle-t-il avec son père? Quels sont les différents champs lexicaux 
Quels sont les trésors que les enfants touvent à la décharge à l'arrivée des camions-poubelles?



Activités après le visionnement

 
Premières impressions...

Interprétation et compréhension détaillée

Extrait de dialogues du film

La vie au Chaâba

Créativité - c'est à vous...

 

Premières impressions et questions de compréhension


 
 

Après le visionnement, mais avant l'analyse en plenum des questions des "spécialistes", le professeur devrait encourager les élèves à s'exprimer librement au sujet du film. Pour les aider, le professeur peut leur proposer les taches et questions suivantes:

Quelles sont vos premières impressions  du film?
Commentez les photos (DVDRama)


 
 

Discutez sur les commentaires rédigés par les élèves d'une sixième sur le film: 
Les passages qui m'ont fait rire 
Les passages qui m'ont choqué, qui m'ont fait peur ou mal - 
Les raisons pour lesquelles j'ai aimé le film
Essayez, éventuellement sous forme d'un exercice en chaîne, de retracer les scènes les plus importantes de l'histoire.
Dressez une liste avec des questions sur le film que vous souhaiteriez approfondir par la suite.
Faites un récapitulatif des hypothèses émises avant la diffusion du film. Est-ce que vos attentes se sont confirmées?
Regardez encore une fois la première scène ou le réalisateur veut attirer et séduire le spectateur; puis expliquez par écrit comment il procède:
Qui: présentation des personnages, des habitants du chaâba - Le réalisateur veut...
Où: mise en place du lieu par une description - Le réalisateur...
Quoi: la bagarre, pourquoi commencer directement par une action ? Le réalisateu...

 



Interprétation des thèmes des "spécialistes" et compréhension détaillée
 
Travail en groupes sur les questions des "spécialistes", puis exposition et analyse des résultats en plenum

Quelques questions supplémentaires:
Quelle influence est-ce que la lecture a sur la vie d'Omar?  Qu'est-ce que le livre symbolise?
Qu'est-ce que les habitants du Chaâba espèrent trouver en France?
Quelle est la différence entre Omar et son frère Farid?
Relevez les différences entre la famille d'Omar et celle de Hacène. Laquelle trouvez vous plus sympathique?
Comment et à partir de quel moment se montre la jalousie des amis d'Omar?
Décrivez la position des petits arabes à l'école? 
Pourquoi est-ce que Hacène blesse son professeur?
Interprétez les scènes ou les enfants vont voir les putains.
Quel rôle joue la violence dans le film?
Pourquoi est-ce que Bouzid expulse son frère du Chaâba?
Que devient le Chaâba à la fin du film? Décrivez la dernière image du film.
Quel est le message du film?



Extrait de dialogues du film

 
 

Tradition et intégration:

Travaillez en tandem et répondez aux questions par écrit:
 
 

Dans la cour de récréation

Après la discussion avec son professeur, Sélim et ses amis attaquent Omar verbalement pendant la récréation:

Selim : Alors ? 

Omar : Alors quoi ? 

Selim : T'es pas un Arabe toi.

Omar : Si, j'suis un Arabe.

Selim : T'es pas un Arabe j'te dis.

Omar : Si, j'suis un Arabe.

Selim : J'te dis qu't'es pas comme nous. Le maître, c'est qu'un sale raciste. Alors,

si t'étais un vrai Arabe, toi aussi tu s'rais dernier de la classe.
 

 

Pourquoi est-ce que Sélim est fâché?

Pourquoi est-ce que Sélim reproche à Omar de ne pas être un vrai Arabe?

Qu'en pensez-vous?

Réfléchissez sur les deux identités d'Omar qui est déchiré entre l'Algérie et la France, entre tradition et intégration.
Réfléchissez sur les "bienfaits" de la culture et de l'éducation.
Définissez les termes suivants en vous servant d'un dictionnaire: immigré, être inséré - intégré dans la société, être assimilié.


La Vie au Chaâba

Travaillez en tandem et répondez aux questions par écrit
 
Décrivez les conditions de vie au Chaâba. Comment est-ce que les habitants vivent? Comment est-ce qu'ils gagnent leur vie?
Décrivez le déroulement d'une journée au Chaâba dans la perspective des enfants.
Quelles sont les scènes qui montrent que les enfants sont heureux de vivre au Chaâba? 
Où est-ce que la honte se fait ressontir de vivre au Chaâba?
Préfériez-vous vivre au Chaâba ou dans une cité HLM? Pourquoi?



Créativité, c'est à vous ...


Que vont devenir Omar et Hacène? Imaginez et comparez la vie des deux enfants dix ans plus tard en rédigeant une lettre d'Omar à Hacène et d'Hacène à Omar après avoir retrouvé respectivement les adresses l'un de l'autre.

Imaginez un dialogue en famille après l'aménagment dans un HLM?
Omar écrit dans son journal sur les problèmes de sa "double identité".
OmaUtlisez les commentaires des jeunes qui recommandent la lecture du livre pour écrire une critique du film (cf. 12
Faites une présentation avec PowerPoint sous forme d'un petit roman photo: les portraits des personnages,  la description du bidonville, le contexte historqiue, la vie d'Azozuz Begag, les résultats de votre analyse, etc. Utilisez les sites internet ci-dessous.

 
 
 

Quelques sites internet sur Azouz Begag

http://www.dvdrama.com/fiche.php?2090

http://www.doriane-films.com/films/junior/gone.htm

http://www.kultur-frankreich.de/scripts/cinefete/dossiers/Dossier_Le_gone.pdf

Sélection de textes d'Azouz Begag
Le Gone du Chaâba. Paris: Le Seuil, Coll. 'Virgule', 1986, pp. 87-90.
Béni ou le Paradis privé. Paris: Le Seuil, Coll. 'Virgule', 1989, pp. 43-44. 
Béni ou le Paradis privé. Paris: Le Seuil, Coll. 'Virgule', 1989, pp. 56-57. 
Les Chiens aussi. Paris: Le Seuil, Coll. 'Virgule', 1995, pp. 17-18.
Les Chiens aussi. Paris: Le Seuil, Coll. 'Virgule', 1995, pp. 18-19.
Les Chiens aussi. Paris: Le Seuil, Coll. 'Virgule', 1995, p. 125.

Extrait du roman Les Voleurs d'écriture (début du roman, pp. 10-20)

Présentation d'Azouz Begag avec une bibliographie complète

Azouz Begag: Un jeune auteur -- un auteur pour les jeunes
L' auteur beur Azouz Begag et quelques pages de ses oeuvres
avec des listes de vocabulaire et une proposition d'exploitation pédagogique. 
Béni ou le Paradis Privé et Le temps des villages
(Werner Kraft / Brigitte Miklitz-Kraft)

Dossier réalisé par des élèves de 6ème qui sont allés voir Le Gone du Chaâba de Christophe Ruggia
dans le cadre "Collège au Cinéma". Ensuite il ont fiat un compte rendu du film avec quelques photos
La vie du héros
Description du bidonville
La vie du père
Les femmes
La signification de la fin

Analyse filmique des deux permières minutes du film

Petit résumé et analyse

Un dossier de Teledoc avec une petite interprétation

Les plaisir de lire

Aborder le genre de l'autobiographie - connaître les outils de l'analyse filmique

 
 
 

*Le dossier pédagogique a été élaboré avec l'assistance de Martina Kouki