La langue des signes

( Manuel Philippe Wormer )

 


Au cours de l'animation "Langue des signes", nous avons appris à communiquer de façon non-verbale en groupe avec les Italiens et avec M. Molineris (l´animateur).
Nous nous sommes donnés des noms de signes, nous avons appris à nous exprimer avec nos mains et l`animateur nous a raconté de la vie quotidienne des sourds.

Mvc-202s.jpg (45983 octets)

M. Molineris

Mvc-202s.jpg (45983 octets)

Le groupe

Voilà les résultats:

Un sourd ne ressent le son ou de la musique que par les vibrations du sol, en bois, par exemple. Les sourds entendent la musique très forte mais ne reconnaissent pas les différents styles de musique.

Pour qu`un sourd puisse lire des lèvres, il doit bien connaître la personne, avec laquelle il parle, mais c`est quand-même difficile.

Les vibrations ou l`utilisation de la lumière sont des possibilités pour prendre contact avec un sourd.

Le matin, les sourds peuvent se faire réveiller par une alarme de lumière ou par un portable avec un réveille-matin à vibrations mis sous leur coussin.

Les sourds peuvent, comme des gens non-handicapés, passer leur permis et conduire une voiture.

Quelques-uns savent faire du vélo, et d`autres non, à cause de l`équilibre perturbé.

Grâce aux films sous-titrés, les sourds ont la possibilité de regarder la télé.

Dans le domaine du travail, les sourds sont capables d`exécuter des métiers manuels ou visuels.

Aujourd`hui, l`internet remplace le téléphone et ouvre une nouvelle gamme de possibilités aux sourds.
 
 

Mvc-202s.jpg (45983 octets)

Mvc-202s.jpg (45983 octets)

Mvc-202s.jpg (45983 octets)

                                                                          Les groupes allemand et italien
 
 

                                                                                         c. Manuel Philippe Wormer en mars à Paris